Les lobbies des énergies sales

Le libéral-totalitarisme se scinde en deux branches: celle des énergies sales, essentiellement, préfère profiter des rentes que lui assurent les réserves de pétrole et de charbon américain, en particulier. Cela donne ce que j’appelle le national-oligarchisme, qui va donc bénéficier à ses mandants. Pour arriver au pouvoir, ces clans n’ont pas hésité à avoir recours à la xénophobie attisée par les crises liées aux troubles bipolaires de l’ultra-libéralisme.
Le résultat est un mépris total pour l’environnement, le retour en force du négationnisme climatique, une sorte de délire collectif parfaitement analysé en anglais par George Monbiot:

http://www.monbiot.com/2017/01/20/the-pollution-paradox/

L’Europe gagnerait à choisir une vie totalement opposée:

http://decarbonizeurope.org/

En effet, le choix américain est un risque considérable par rapport aux changements climatiques anthropiques. Si l’Europe choisissait les alternatives énergétiques , elle pourrait être l’initiatrice d’un renouveau qui pourrait mener à un nouveau monde.

Le passage aux énergies propres pourrait également s’accompagner d’un renouveau démocratique à construire du bas vers le haut, selon les nombreux exemples que l’on peut trouver sur ce site.
Cette réflexion peut se compléter par celle de George Monbiot, encore une fois:

http://www.monbiot.com/2017/01/26/all-about-that-base/

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s