Transparence et obscurité

Il y a la théorie du complot, ou les faux-complots, avec toutes sortes de dérives xénophobes, en particulier.
Et puis il y a les vrais complots, ou disons « machinations » en tout genre.
Les lobbies qui pervertissent la vie politique, pour le plus grand profit de leurs mandants, ont un véritable pouvoir, dénoncé, en anglais, avec une grande lucidité, par George Monbiot:
http://www.monbiot.com/2017/02/04/dark-arts/
On notera que l’ultra-libéralisme mondialisé entre en concurrence avec des régressions locales, appelées ici « national-oligarchisme ».
Ce national-oligarchisme ne déplaît pas pour l’instant aux spéculateurs boursiers. Le gouvernement national-oligarchiste de Trump est largement composé de milliardaires qui entendent protéger notamment la rente pétrolière, quitte à saboter le climat davantage.
Comme pour le Brexit, la xénophobie a été instrumentalisée pour récupérer un électorat déboussolé par les excès du libéral-totalitarisme mondial.
La méthode « populiste » nationale-oligarchiste, bien rodée dans ces deux pays, peut maintenant se déployer dans d’autres contrées, dont les nôtres.
Il y a des candidats qui relèvent de l’ultra-libéralisme (appelé ici de manière provocatrice « libéral-totalitarisme »). Ils ont au moins un avantage par rapport aux nationaux-oligarchistes, c’est de ne pas être racistes. L’autre est de ne pas saboter le rêve européen, malgré ses défauts.
Il y a ceux qui sont en plein dans le national-oligarchisme, d’ailleurs souvent soutenus par des gourous de Trump.
Et puis, il y a ceux qui sont assis entre deux chaises: une large dose de libéralisme, un bavardage chauvin plus ou moins-assumé, avec toujours le même objectif: récupérer les voix des déboussolés pour qu’ils se réfugient sous les ailes des rapaces qui vont continuer de les plumer. A vous de mettre des noms!
Un point commun toutefois, le peu d’intérêt pour l’environnement, qui va du silence sur les changements climatiques anthropiques à leur négation, en passant par la volonté de retirer le principe de précaution.
Certains souhaitent parfois afficher un souci de transparence mais l’obscurité reste profonde quant à leurs mandants.
George Monbiot met le projecteur sur ce côté obscur. Qui le fait dans nos contrées?

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s