Agrégation Désagrégation

Il faut longtemps pour construire un ensemble géopolitique comme l’Europe.
Sa démolition peut être très rapide.
Dans ce cas le risque est un retour aux petites entités:

http://www.monbiot.com/2017/04/03/scot-free/

la démolition de l’Union Européenne risque de provoquer précisément une déconstruction de certaines nations qui la composent: un comble quand on pense que certains refusaient la construction de l’Europe au nom de la préservation des nations.

Les nations naissent, grandissent et meurent comme les êtres humains. Certaines grandissent plus que d’autres, mais toutes meurent et aussitôt d’autres émergent.Pourquoi imaginer que la nôtre sera éternelle?

Petites ou grandes les nations dépendent d’une seule biosphère, que nous saccageons:

http://biosphere.blog.lemonde.fr/2017/04/01/biosphere-info-un-nouveau-monde-en-marche/

Les bavardages anti-européeens ne sont-ils pas un épiphénomène par rapport aux menaces de l’anthropocène?

Il nous faut un ensemble européen pour mettre en œuvre des politiques climatiques, notamment, qui soient efficaces, et qui préfigurent leur extension mondiale.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s