Sagesse antique

Les anciens philosophes sont finalement très modernes, en ce sens qu’ils avaient bien analysé nos dérives politiques.
Au cours des campagnes électorales passées, en cours et à venir, nous avons eu, nous avons, et nous aurons sans doute droit à des échantillons, non pas successifs, mais simultanées de ces dérives:

http://www.jdarriulat.net/Auteurs/Platon/Republique/Rep8.html

Nous avons eu également droit aux méthodes populistes douteuses. Rien de tel qu’une adaptation des écrits de Socrate aux temps « modernes » pour comprendre qu’il n’ y a nihil novi sub sole:

https://www.franceculture.fr/emissions/deux-minutes-papillon/socrate-president-de-yan-marchand

https://www.lespetitsplatons.com/fr/produits/produit/637/socrate-president

L’inculture conduit à toujours recommencer à zéro. C’est super-moderne!

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s