Une mine de renseignements

Savoir ce qui relève de la discrimination, du harcèlement ou encore du racisme et les démarches à suivre pour obtenir justice, voilà ce que vous découvrirez en suivant ce lien:

http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/petitguidejuridique_vdef-17052018.pdf

En parallèle, prenez contact avec votre section locale de la Licra.

Le Triptyque Économique est une approche humaniste de l’économie et de la société. Cela passe par le respect de l’Autre.

Publicités
| Laisser un commentaire

Sortir de l’écocide

C’est une urgence pour le climat et la biodiversité:

http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/fr/print/indicateurs/evolution-des-populations-doiseaux-communs-specialistes

L’être humain peut-il survivre en se recroquevillant et en ignorant l’univers?

https://reporterre.net/Pronant-le-repli-sur-soi-le-survivalisme-s-installe-en-France

Cela paraît peu probable.

Il faut sans cesse alerter sur la gravité de la situation environnementale:

https://www.desmogblog.com/2018/03/23/paris-climate-change-protecting-wildlife-nature-ipbes-biodiversity-report?utm_source=dsb%20newsletter

Au lieu de se recroqueviller derrière des murs, certains pays feraient mieux de regarder la réalité en face. Ces murs ne les protégeront pas contre les changements climatiques anthropiques et autres ravages liés au productivisme sale.

Cela commence par une lutte contre les cartels quasi-mafieux qui sèment le doute dans les esprits et empêchent la prise de conscience. Il faut faire connaître l’ampleur de leurs manipulations:

https://www.desmog.uk/2018/03/21/web-power-how-cambridge-analytica-sits-heart-brexit-trump-and-climate-science-denial

Dans d’autres contrées, il faut sortir de la schizophrénie: on ne peut pas lutter contre les changements climatiques anthropiques tout en faisant des ronds de jambes aux oligarchies qui nient la réalité:

https://www.desmogblog.com/2018/03/22/macron-eu-mad-do-trade-deal-us-after-paris-climate-withdrawal

Rappel: un lien dans la colonne de droite fournit une aide à la traduction.

| Laisser un commentaire

Barbarie

Certains ne reculent devant rien afin de satisfaire la cupidité de leurs mandants:

https://reporterre.net/Le-Forum-social-mondial-et-le-Bresil-bouleverses-par-l-assassinat-d-une

https://www.desmog.uk/2018/03/21/web-power-how-cambridge-analytica-sits-heart-brexit-trump-and-climate-science-denial?utm_source=dsb%20newsletter

Ce qu’on appelle  » le progrès » est malheureusement souvent composé de moyens technologiques qui sabotent la planète, lamine les constructions sociales et le respect de l’Autre.

Il faudra bien un jour méditer sur le sens du progrès. Améliorer l’homme et la société ne peut se faire au détriment de l’homme et de son environnement.

Cela n’implique pas nécessairement l’abandon de la recherche du bien-être matériel:

https://reporterre.net/ENTR-Sarah-Bienaime-Si-on-veut-demain-que-la-viande-cesse-d-etre-une

https://reporterre.net/Stocker-l-electricite-renouvelable-C-est-possible-grace-aux-barrages-existants

Qui peut le mieux mettre sur la bonne voie? Selon George Monbiot, il n’y a de salut que dans les valeurs de gauche: (en anglais)

http://www.monbiot.com/2018/02/22/wheel-of-fortune/

Curieusement, ceux qui se réfèrent au « progressisme » sont-ils ceux qui pourront endiguer les « faux-pas du progrès », pour réutiliser le titre de l’ouvrage de mon ami Serge Clavéro?

| Laisser un commentaire

Et pourtant ils changent

Le travail remarquable du GIEC a permis de faire connaître les effets des pressions anthropiques sur le climat:

https://reporterre.net/Le-GIEC-a-trente-ans-son-histoire-son-role-et-un-climat-toujours-plus-chaud

Ses travaux remettent bien évidemment en cause des intérêts énormes, dont les lobbies ne cessent de tenter de semer le doute:

https://www.desmogblog.com/2018/02/20/exxon-s-conspiracy-charges-aim-derail-climate-lawsuits?utm_source=dsb%20newsletter

https://www.desmogblog.com/2018/03/08/exxon-fantastical-vision-future-climate-change?utm_source=dsb%20newsletter

Il s’agit désormais d’une course contre la montre. D’un côté les connaissances scientifiques qui impliquent un changement rapide et considérable des sources d’énergie. De l’autre un style de vie et des intérêts immenses qui empêchent de voir clair.

Et pourtant ils changent, nos climats terrestres! Nous le savons et l’inaction peut conduire à la catastrophe pour l’humanité:

https://www.theguardian.com/commentisfree/2018/mar/12/climate-change-is-a-disaster-foretold-just-like-the-first-world-war?CMP=Share_iOSApp_Other

Pendant ce temps un Lyssenko des temps modernes a réussi à se faire élire à la tête des États-Unis d’Amérique.

D’autres contrées ont parfois un ministre de l’écologie, mais il faut davantage d’action d’ampleur considérable.

Les citoyens eux hésitent entre le déni scientifique entretenu par leur style de vie et ce que la prise de conscience implique.
Et pourtant ils ont un rôle à jouer:

https://www.franceinter.fr/emissions/pensez-donc/pensez-donc-11-mars-2018

https://fr.wikipedia.org/wiki/Corine_Pelluchon

Cela suppose de comprendre qu’ils sont l’enjeu d’un combat entre les nécessités liées à la science et les manipulations liées à de puissants intérêts.

En ce qui concerne les mouvements politiques, le populisme ambiant conduit plutôt vers l’ignorance des vrais enjeux.

| Laisser un commentaire

Les négationnismes ont des points communs

C’est la façon de penser qui opère le rapprochement entre négationnismes.
Certains nient, contre l’évidence scientifique, la réalité des changements climatiques anthropiques:

https://newrepublic.com/article/141102/steve-bannon-used-believe-science-now-hes-americas-top-climate-villain

D’autres nient la réalité des génocides, en particulier de la Shoah:

http://www.cicad.ch/fr/histoire-de-la-shoah/la-n%C3%A9gation-de-la-shoah.html

Pour les changements climatiques anthropiques, certains négationnistes y voient un complot chinois.
Pour la Shoah, certains y voient, et c’est un comble, un complot juif.

En cherchant un peu, on risque de trouver des adeptes de ces deux théories du complot.

Et si ceux qui voient de faux complots partout étaient de vrais comploteurs?

Le pays de la Raison mérite-t-il encore cette dénomination?

| Laisser un commentaire

« La Contamination du Monde »

Tel est le titre d’un ouvrage remarquable, dont les auteurs sont François Jarrige et Thomas Le Roux.
En suivant l’évolution temporelle des pollutions anthropiques, les auteurs montrent leur progression, tant en volume qu’en étendue.
Ils mettent parfaitement en évidence la méthode des « Marchands de Doute » (reprise du titre de l’ouvrage éponyme), en particulier depuis que les Lumières ont été asservies par les spéculateurs de tout acabit et par l’esprit prométhéen, en général. Régulièrement, les « Marchands de Doute » s’activent pour éviter la mise en cause de la précipitation financière et spéculative.

Il faut absolument lire cet ouvrage qui permet de prendre conscience de l’ampleur cataclysmique du phénomène.

On pourrait en tirer la conclusion qu’il est urgent de dissocier le progrès des connaissances scientifiques et technologiques de l’idéologie ultra-libérale, largement responsable de la « Contamination du Monde ». La rentabilité à court-terme a rendu l’humanité aveugle.

http://www.rfi.fr/emission/20180201-pourquoi-contamination-monde
https://www.ehess.fr/fr/ouvrage/contamination-monde
https://www.decitre.fr/livres/la-contamination-du-monde-9782021085761.html

| Laisser un commentaire

Sirènes populistes

Les peuples zombifiés écoutent les sirènes populistes. Jamais ces Lorelei des temps modernes ne mentionnent le développement de l’économie sociale et solidaire. Rien que cela devrait mettre en garde. Les chauvins populistes ne sont-ils finalement que d’autres marionnettes de l’ultra-libéralisme version « oligarchie nationale » ?
Pendant que les sirènes détournent l’attention vers des problèmes subalternes, les pressions anthropiques sur l’environnement sont oubliées, comme les récifs qui tuent ceux qui ont été charmés par la Lorelei.

Après l’Italie, nous aurons probablement droit à des pitreries similaires. D’ailleurs, cela a déjà commencé. Pendant que chaque nation se contemplera le nombril, les grosses multinationales (banques, énergies sales) continueront leur business sans entraves puisqu’elles sont bien plus fortes que de petites nations. La démolition de l’Europe leur facilitera la tâche. Certes, l’Europe était devenue ultra-libérale, mais les petites nations qui la composent peuvent l’être sans Europe, comme l’Angleterre post-Brexit. L’Europe est un facteur de paix locale depuis plusieurs décennies.
Les oligarchies, redevenues nationales pour l’occasion, s’empiffreront pendant que les GES s’accumuleront pour finir par perturber considérablement le climat. D’ailleurs, ce sujet est aussi « évacué » par les pitres populistes.

Dans la musique glauque des sirènes populistes, l’esprit coopératif et l’environnement sont aux abonnés absents ou vus sous un angle orwellien.
Le suicide collectif est-il en route?

| Laisser un commentaire

Course au profit

L’industrialisme et l’ultra-libéralisme combinés sont une machine infernale qui lamine l’humain et saccage l’environnement, tout cela pour gagner plus et produire plus.

http://www.monbiot.com/2018/02/17/resisting-resistance/

(en anglais, possibilité de traduction dans la colonne de droite)

Il n’est pas sûr que la zombification ambiante perdure:

http://www.monbiot.com/2018/02/09/revolt-of-the-robots/

(en anglais, possibilité de traduction dans la colonne de droite)

Il faudra pourtant pour y parvenir que les données scientifiques sérieuses ne soient plus manipulées par le business et ses serviteurs zélés:

https://www.desmogblog.com/2018/02/06/kathleen-hartnett-white-climate-science-denial?utm_source=dsb%20newsletter

(en anglais, possibilité de traduction dans la colonne de droite)

Il faudra que la raison d’état soit irréprochable:

http://www.villesurterre.eu/images/stories/CIGeo-Papers-V11-38-points.pdf

Il faudra aussi résister aux margoulins divers et variés:

https://reporterre.net/Par-grand-froid-les-margoulins-de-la-renovation-energetique-se-frottent-les

Il faudra que la rentabilité à court-terme ne soit plus invoquée pour saccager les alternatives sérieuses au moteur à explosion et à ses rejets de GES:

https://umap.openstreetmap.fr/fr/map/la-carte-de-letat-des-trains-du-quotidien-en-franc_187202#7/46.740/3.246

Combien de temps faudra-t-il pour finir de saccager un réseau qui avait été construit laborieusement au cours des deux siècles passés?

On n’arrête plus les méfaits de la « modernisation »?

| Laisser un commentaire

« les crapules de la république »

Cet ouvrage, de Roger Lenglet et Jean-Luc Touly, rappelle les affaires récentes qui ont contribué à saper la confiance en la politique dans nos contrées.
Un esprit mafieux pervers conduit un certain nombre de personnes à tous les abus. Des agents locaux aux responsables politiques, beaucoup ont été pris la main dans le sac. Le lobbyisme est aussi un facteur considérablement aggravant de la corruption.
Les peines sont dans l’ensemble modestes et tardives pour les corrompus, et les corrompeurs passent souvent entre les mailles du filet.
Cela a de lourdes conséquences financières, mais aussi des conséquences pour la santé de nos concitoyens.
Pire, la gangrène morale contamine un certains nombres de citoyens qui, à l’occasion, ne rechignent pas à donner « une prime à la casserole », en élisant à nouveau certaines de ces crapules.
Des pistes sont suggérées pour faire reculer la corruption.
Un livre à lire!
Personnellement, il me semble qu’en plus, il convient de remettre en cause le système économique ultra-libéral, qui, à la suite des dérégulations, favorise cette perversion collective. Les multinationales posent aussi un grave problème car elles ont des pouvoirs considérables.
Le pillage de l’environnement, du bien commun, et le sabotage des constructions sociales forment un ensemble caractéristique d’un système qui implique des personnes et des structures qui ne sont pas toujours considérées comme des « crapules ».

| Laisser un commentaire

Avant que la nature ne meure

Encore un livre à lire:

http://biosphere.blog.lemonde.fr/2018/02/01/biosphere-info-jean-dorst-1965/

En effet, la conjonction de l’esprit prométhéen et de l’ultra-libéralisme conduit vers des jours très incertains pour l’humanité, qui détruit la nature dont elle dépend:

http://www.monbiot.com/2018/01/29/system-failure/

L’inertie ou le verbiage non suivi d’effet repoussent aux calendes grecques l’action nécessaire:

http://www.monbiot.com/2018/01/12/a-grand-plan-to-do-nothing/

Pourtant par optimisme, nous devrions réagir collectivement et rapidement:

http://www.monbiot.com/2018/01/31/stepping-back-from-the-brink/

D’ailleurs, des actions locales montrent la voie:

https://www.desmogblog.com/2018/01/10/new-york-city-divest-pension-funds-fossil-fuel-companies?utm_source=dsb%20newsletter

Rappel: des outils de traduction en ligne sont disponibles dans la colonne de droite.

Les peuples étant largement influencés par les oligarchies qui nous gouvernent plus ou moins directement, les populistes qui n’ont que le mot « peuple » à la bouche ne risquent pas de nous sortir de l’ornière:

https://www.desmogblog.com/mercer-family-foundation

Le défi: la démocratie peut-elle encore prendre en compte sérieusement l’impérieuse nécessité d’agir contre les effets délétères de notre propre style de vie?

Oui, si localement et régionalement certains ont le courage politique nécessaire. Oui, si une véritable gouvernance mondiale permet de dépasser les égoïsmes nationaux et les logiques d’entreprises liées au libéral-totalitarisme.

| Laisser un commentaire