Harvey

Souvent, la confusion entre météo quotidienne et changements climatiques anthropiques empêche la vision à moyen terme.
Face à des évènements météorologiques inhabituels, certains, soudainement, mettent en perspective de tels évènements avec une vision apocalyptique de ces changements liés à l’hyperactivité humaine. Il n’est pas impossible que ce lien soit avéré:

https://reporterre.net/Aux-Etats-Unis-les-ravages-de-l-ouragan-Harvey-sont-attribues-au-changement

L’accumulation d’éléments confortant la réalité des changements climatiques devrait inciter à mettre en œuvre des politiques énergétiques alternatives rapidement:

Temperature anomalies arranged by country 1900 - 2016.

Dans un pays où les puissants lobbies liés aux énergies sales ont permis l’élection d’un président négationniste de la science du climat, la prise de conscience suffira-t-elle à détourner les électeurs du populisme oligarchique?

Publicités
| Laisser un commentaire

La plaie populiste

La démagogie populiste (c’est redondant!) fonctionne toujours très bien et nombreux sont les candidats à des élections qui y ont recours!
C’est plus facile que de convaincre que des idées impopulaires devraient être mise en œuvre.
Les changements climatiques anthropiques, notamment, impliquent un retour rapide vers la sobriété énergétique. Qui ose en faire le cœur de son programme plutôt que de flatter les instincts primaires des électeurs?
Plus le populisme aura de succès, plus dur sera le retour à la réalité.
Il y a un autre domaine où le populisme peut conduire directement vers l’indicible: celui qui s’appuie sur le rejet de l’Autre.
Dans le journal de la Licra, ce dossier est édifiant:

http://www.licra.org/wp-content/uploads/Articles-offerts-DDV-n667-Juillet-2017.pdf

| Laisser un commentaire

Un autre monde existe déjà

On entend régulièrement certains populistes critiquer « le système » en termes flous, sans préciser clairement de quoi ils parlent ni par quoi il compte le remplacer.

S’il s’agit de lutter contre les destructions/créations ultra-libérales, l’acharnement ultralibéral à vouloir remplacer les constructions sociales par des privatisations au service des plus riches, s’il s’agit de favoriser l’alternatif existant fondé sur le respect de la nature et de l’humain, il suffit peut-être de commencer par développer l’alternatif existant jusqu’à ce qu’il fasse système.

Le site d’Hervé Kempf, Reporterre, regorge de pistes, petites ou grandes, de ce type:

https://reporterre.net/Les-couveuses-agricoles-preparent-l-agriculture-de-demain

https://reporterre.net/Recettes-pour-bien-manger-en-preservant-le-climat

https://reporterre.net/Dans-votre-shampoing-des-produits-pas-tres-propres

https://reporterre.net/VIDEO-Ils-vivent-dans-une-tiny-house-et-ils-sont-heureux

| Laisser un commentaire

Persuader ou poursuivre

Depuis des années, le consensus de la plupart des scientifiques est fait sur la réalité des changements climatiques anthropiques. Ce consensus a été confirmé par de grandes Académies des Sciences.

Pourtant des « Marchands de Doute » ( ouvrage à lire si ce n’est pas encore fait), continuent sciemment de tenter d’empêcher la mise en œuvre des mesures qui permettraient d’atténuer sérieusement les méfaits liés à l’hyperactivité humaine, dans ce domaine.

Les lobbies des énergies sales ont même réussi à faire élire un président qui les favorise.

Alors, certains envisagent une voie juridique pour faire cesser cette inertie: (en anglais)

https://www.washingtonpost.com/news/energy-environment/wp/2017/07/20/this-could-be-the-next-big-strategy-for-suing-over-climate-change/?utm_term=.e23ebd529243&wpisrc=nl_green&wpmm=1

Comme le rappelle George Monbiot, nous avons affaire à de puissants lobbies qui freinent l’action nécessaire à l’atténuation des effets des changements climatiques anthropiques: (en anglais, possibilité de traduction en ligne dans la colonne de droite de ma page)

http://www.monbiot.com/2017/07/21/missing-link/

Le néolibéralisme sale perdra-t–il face au néolibéralisme moins sale en matière d’environnement? Ce serait une première étape importante pour l’avenir de l’humanité. La suivante serait de réduire l’impact social de ce néolibéralisme décidément bien toxique.

| Laisser un commentaire

Comment préparer un véritable changement de société?

L’offre politique alternative est souvent décevante, voire inquiétante.

Entre les recroquevillements plus ou moins chauvins et la complaisance envers le libéral-totalitarisme, il doit être possible d’ouvrir de petites portes.

C’est ce que suggère le Triptyque Économique.

Cela passe aussi par d’autres façons de débattre:

https://reporterre.net/Pour-changer-la-societe-changeons-la-facon-de-debattre

Cela passe aussi par des propositions:

https://reporterre.net/Aurelie-Trouve-Plutot-que-d-insister-sur-la-preservation-des-acquis-nous-devons

L’idée de Triptyque Économique est une de ces propositions.

| Laisser un commentaire

Justice climatique?

A quand une condamnation morale de ceux qui, consciemment, refuse de prendre en compte les connaissances scientifiques confirmées dans le domaine de l’influence humaine sur le climat, ou qui, pire encore, inventent des faits « alternatifs » pour semer la confusion dans les esprits?

En attendant certains s’engagent dans des démarches judiciaires:( en anglais, aide à la traduction dans la colonne de droite)
https://www.washingtonpost.com/news/energy-environment/wp/2017/07/05/__trashed/?utm_term=.947d074e0ad1&wpisrc=nl_green&wpmm=1

D’autres envisagent cette voie:
https://reporterre.net/Criminel-du-climat-Donald-Trump-doit-etre-juge

La condamnation morale ne serait-elle pas suffisante?

| Laisser un commentaire

Urgence climatique et absurdistanais

Le résultat du travail des scientifiques du climat implique de passer à des décisions politiques rapides et sérieuses:

https://www.washingtonpost.com/news/energy-environment/wp/2017/06/29/these-experts-say-we-have-until-2020-to-get-climate-change-under-control-and-theyre-the-optimists/?utm_term=.055066f41017&wpisrc=nl_green&wpmm=1
( c’est en anglais, possibilité d’aide à la traduction dans la colonne de droite)

Et « en même temps » des théories fumeuses et parfois absurdes continuent de peser sur certains esprits:

https://www.desmogblog.com/2017/06/29/red-pill-expo-pairs-climate-science-denier-christopher-monckton-joel-salatin-parade-conspiracy-theories?utm_source=dsb%20newsletter

Quand le président d’une superpuissance est sous l’emprise d’une telle « pensée », l’espoir d’un éclair de lucidité faiblit. Triste 45è parallèle.

| Laisser un commentaire

Délire ultra-libéral

Pendant que les crises environnementales deviennent menaçantes, certains continuent de vouloir favoriser la libéralisation économique en réduisant toutes les contraintes sociales et environnementales.

Comme d’habitude, cette absurdité est dénoncée avec une grande justesse par George Monbiot, en anglais:

http://www.monbiot.com/2017/07/27/game-of-chicken/

Conscients des risques majeurs que constituent les changements climatiques anthropiques, certains tentent de suggérer un passage accéléré aux voitures électriques. George Monbiot n’y voit pas une panacée:

http://www.monbiot.com/2017/08/04/pollution-solutions/  (en anglais)

Même cette « solution » déplaît fortement aux lobbies des énergies sales qui font tout pour la saboter: (en anglais)

https://www.desmogblog.com/2017/07/22/koch-fueling-us-forward-bashes-electric-cars-tax-subsidies-attack-video?utm_source=dsb%20newsletter

On retrouve là les méthodes usuelles des lobbies des énergies sales: semer le doute et mieux encore peser sur les décisions politiques, voire favoriser des politiciens à leur service, pour préserver les rentes de leurs mandants.

Pendant ce temps, le climat change en raison de l’accumulation des GES:

Temperature anomalies arranged by country 1900 - 2016.

Qui marche sur la tête?
Attendre 2040 pour ne plus produire de véhicules à moteurs à combustion est-il suffisant?

| Laisser un commentaire

De La Hulotte à Hulot

Comment est née la sensibilité à l’écologie dans nos contrées?
Certains ont probablement joué un rôle non-négligeable:

http://www.lahulotte.fr/

La présence d’un écologiste dans un gouvernement peut-elle aller plus loin que la sensibilisation du public?

Cela dépendra de l’intégration des nécessités environnementales dans le cadre néo-libéral dominant. Les néo-libéraux refusent généralement toutes les contraintes sociales. Ils s’appliquent à détricoter les constructions sociales laborieusement élaborées.
Devant la nécessité absolue de limiter les destructions anthropiques de notre habitat, accepteront-ils au minimum de se plier aux contingences environnementales?
Apparemment, l’ultra-libéralisme actuel s’est scindé en deux branches. Sa version américaine refuse la prise en compte de celles-ci, sous la pression des lobbies des énergies sales.

La version locale se différencie-t-elle sur ce point?
Peut-être, mais sans doute à condition de ne pas lier social et environnemental. C’est ce qui explique probablement la seconde version du gouvernement local de 2017:

https://reporterre.net/Hulot-encadre-par-une-cadre-de-Veolia-et-un-politicien-neo-liberal

| Laisser un commentaire

Ne pas confondre: « sens commun » et « Common Sense »

Certains conservateurs s’affublent de curieuses appellations. Ce « sens commun » n’est pas partagé par tout le monde.
Le choix de cette appellation, n’a en tout cas, aucun rapport avec le « Common Sense » original, celui de Thomas Paine:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Sens_commun

https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Paine

Thomas Paine, acteur majeur de l’indépendance américaine était un grand personnage imprégné de la culture du Siècle des Lumières.

Les lumières actuelles sont bien faibles. Le plagiat déconsidère.

| Laisser un commentaire