BIENVENUE SUR LE SITE DU TRIPTYQUE ÉCONOMIQUE

Dans nos contrées, nous avons un triptyque républicain , liberté, égalité, fraternité inscrit sur les mairies, les écoles ou les prisons. Je pense qu’il serait judicieux de l’ étendre au système économique.

J’aimerais voir émerger un système polychrome fondé sur trois tiers en termes de personnes employées, un tiers de système économique libéral, avec des garde-fous, au nom de la liberté, un tiers de système collectif, au nom de l’égalité, un tiers de système authentiquement coopératif, sur le principe un homme, une voix, au nom de la fraternité. Les crises environnementales, le caractère fini des ressources, les crises économiques, politiques, sociales m’ont incité à méditer sur les idées alternatives.

Je reviens régulièrement sur cette idée de Triptyque Économique, dont le but est de remplacer le monochrome du libéral-totalitarisme actuel, par du polychrome.

Il s’agit de proposer une étape qui pourrait ouvrir la voie à d’autres alternatives, une étape qui permettrait de faire cesser cette dérive vers un ultra-libéralisme indifférent aux souffrances humaines et qui détruit notre environnement. Ce n’est pas une fin en soi, mais une piste qui relève de l’utopie réaliste. Cette piste est à mettre en parallèle avec la partie économique du programme du Conseil National de la Résistance. Mon billet du 15 Juin 2011 apporte des précisions pour une mise en perspective avec le programme du CNR.

J’alimente ce blog régulièrement en « billets » autour de ce sujet et également autour de la notion de respect des droits de l’être humain. Le but est également de tenter d’apporter des éclairages et des informations inhabituels pour alimenter la réflexion. Je me suis promis d’alimenter régulièrement ce blog pendant au moins un an. Ensuite, ce sera  moins régulier.

Les contributions des Amis du Triptyque Économique, du Respect de l’Autre , des équilibres naturels, et de l’Évolution Démocratique sont les bienvenues.

L’article suivant est le dernier mis en ligne. Ensuite, il est possible de remonter le temps!

Les liens de la colonne de droite (« blogroll ») m’ont souvent inspiré.

Testez également votre « DIPULT » (billet du 21 Janvier 2012) et votre « DIPOL »(billet du 19 mai 2012)!

Addendum 2018:

Tout d’abord un grand merci aux abonnés de ce blog et à ses visiteurs réguliers.
Son but est de participer à la prise de conscience de la gravité des crises environnementales et sociales
Il est aussi de promouvoir des alternatives humanistes à l’ultra-libéralisme ambiant tout en incitant à éviter les recroquevillements chauvins.
Après une phase d’accumulation de données et de « billets », l’heure est au « tri sélectif ».
Les liens devenus inopérants sont supprimés. Les « billets » devenus inadaptés subissent le même sort, de manière aussi à éviter les redites inutiles.
Ce processus passe par la republication journalière sur des réseaux sociaux de six billets antérieurs après le processus décrit plus haut. Chaque semaine, un « nouveau billet » s’inscrit dans ce cadre.
Les commentaires positifs sont toujours les bienvenus.
N’hésitez pas à faire circuler les « billets » qui vous conviennent!
Cordialement
Jean-Michel Masson

Publicités
Publié dans Triptyque... | 19 commentaires

Nous sommes prévenus

Les changements climatiques anthropiques sont en cours et nous sommes prévenus:

https://www.publicsenat.fr/emission/les-matins-du-senat/rechauffement-climatique-le-rapport-alarmant-des-experts-de-l-onu

Qu’attendons-nous pour changer de style de vie, individuellement et collectivement?

Comme le suggère, George Monbiot, en anglais, vous pouvez agir:

https://www.monbiot.com/2018/10/19/rebelling-against-extinction/

Les marchands de doute ne pensent qu’à préserver les seigneuries de leurs mandants:

https://www.resilience.org/stories/2018-08-07/how-the-world-elites-are-going-to-betray-us-lessons-from-roman-history/

Ces seigneuries ont souvent été acquises avec l’argent lié aux énergies sales. Renoncer progressivement mais rapidement à la dépendance envers ces énergies sales éviterait d’alimenter un processus délétère pour l’environnement et pour l’humanité.

| Laisser un commentaire

Sabotage ou préservation

Notre environnement est menacé à tous les niveaux.
La politique européenne concernant l’agriculture relève de l’absurde par certains côtés:

https://www.monbiot.com/2018/10/12/farmed-out/

La remplacer par des politiques locales n’est pas une garantie d’amélioration, pour autant. Toutefois, il y a d’autres perspectives, et on peut se demander pourquoi elles ne sont pas largement encouragées:

https://reporterre.net/ALT-En-Charente-un-village-fait-le-pari-d-une-gestion-collective-des-terres

Concernant la lutte contre les changements climatiques anthropiques, la logique serait une mise en œuvre rapide et massive des recommandations du GIEC:

https://reporterre.net/Giec-et-climat-la-situation-est-tres-difficile-mais-pas-desesperee

Certains ont pris conscience de cette nécessité:

N’écoutez-plus les lobbies productivistes liés aux énergies sales et faites-ce que vous pouvez faire à tous les niveaux devant l’urgence environnementale!

| Laisser un commentaire

Les êtres humains de bonne volonté

Il s’agit de ceux qui œuvrent par humanisme pour tenter de protéger les humains contre leurs propres perversions, en particulier celles qui remettent en cause la poursuite de notre existence collective. Ils ont bien du mal à se faire entendre:

https://www.monbiot.com/2018/10/01/deathly-silence/

Le Triptyque Économique est une toute petite voix dans ce contexte cacophonique où les craintes essentielles sont souvent masquées par des épiphénomènes:

https://reporterre.net/Le-scenario-qui-effraie-les-climatologues

https://www.monbiot.com/2018/10/05/personality-cult/

Et il y a tous ceux qui se complaisent dans un cadre économique mortifère. Ils sont nombreux, très nombreux, et obnubilés par une idéologie économique étrange, ils agissent en allant parfois jusqu’au négationnisme scientifique, de leur propre aveu:

https://www.wikiberal.org/wiki/Organisations_et_sites_lib%C3%A9raux

https://www.wikiberal.org/wiki/R%C3%A9chauffement_climatique

Il est plus que temps de comprendre le danger que représentent les Lorelei économiques.

| Laisser un commentaire

Hubert Reeves

Dans  » là où croît le péril… croît aussi ce qui sauve » (Seuil) Hubert Reeves commence par nous raconter la « belle histoire » qui a conduit à notre existence. Puis il passe à « la moins belle histoire », celle de la croissance exponentielle des prédations anthropiques, qui menacent notre existence.

Optimiste, il constate un « réveil vert », qui pourrait être salvateur. Une « cosmoéthique » serait enfin judicieuse pour envisager l’avenir de l’humanité plus sereinement.

Encore un livre à lire et à méditer!

Pour ma part, je regrette un peu la non-mise en cause des systèmes productivistes liés en particulier à ce que je nomme, de manière un tantinet provocatrice, le libéral-totalitarisme, qu’il soit mondialisé ou à tendance chauvine.

http://www.seuil.com/ouvrage/la-ou-croit-le-peril-croit-aussi-ce-qui-sauve-hubert-reeves/9782021118902

| Laisser un commentaire

« La Guerre des Métaux Rares »

Dans ce livre à lire pour comprendre certains enjeux de ce qu’on appelle la transition énergétique, Guillaume Pitron montre qu’il y a encore du chemin à parcourir, notamment pour envisager des mobilités propres.

Le passage à l’électricité pour propulser nos véhicules nécessite beaucoup de métaux rares qui sont exploités de manière très peu écologique. L’auteur oublie toutefois d’insister sur le fait que les pollutions locales sont bien amoindries là où ces véhicules sont utilisés. Il fournit beaucoup de données, également, sur les origines géographiques de ces métaux et partant sur les conséquences géopolitiques de cette situation. Nous risquons de passer de la dépendance envers les contrées productrices de pétrole, de gaz et de charbon à la dépendance envers les quelques contrées riches en métaux rares.

Terminant sur une note plus optimiste, il espère que des progrès fourniront des solutions plus propres.

Avis personnel: réduire les déplacements absurdes et relocaliser une partie des productions indispensables serait une étape très judicieuse pour éviter de passer d’une dérive prométhéenne à une autre, non?

Il ne faudrait pas non plus que ces considérations sur les alternatives énergétiques finissent par permettre la continuation aveugle du productivisme lié aux énergies carbonées et freinent ainsi la lutte absolument nécessaire contre les changements climatiques anthropiques.

http://editionslesliensquiliberent-blog.fr/guillaume-pitron/

| 1 commentaire

Velléités de sortie du « développement sale »?

On entend régulièrement des informations sur les continents de plastique qui encrassent les océans, qui polluent les poissons que nous consommons.

Certains proposent donc d’éliminer les pailles en plastique à l’origine partielle de ce phénomène. Encore faut-il ne pas se précipiter vers les fausses bonnes idées de substitution:

https://www.monbiot.com/2018/09/12/plastic-soup/

Parfois, ici ou là, on propose sans enthousiasme débordant de sortir un peu des énergies sales:

https://reporterre.net/Le-plan-Velo-marque-un-progres-mais-trop-modeste

Il y a dans tout cela une petite dose de bonne volonté mais est-elle à la hauteur des enjeux?

| Laisser un commentaire

L’avenir de la solidarité

Tel est le titre d’un livre publié dans la collection « la vie des idées » (puf).

Les auteurs y opposent avec une grande clarté les approches libérales et les approches progressistes ou généreuses de la solidarité.

La lecture de cet ouvrage permet de sortir du flou peu artistique entretenu actuellement sur la différence entre droite et gauche.

Cela permet du même coup de constater l’ampleur des ravages imposés à la solidarité par l’ultra-libéralisme ambiant.

https://www.puf.com/content/Lavenir_de_la_solidarit%C3%A9

| Laisser un commentaire

Il est possible de faire autrement

Devant la médiocrité idéologique ambiante, devant les risques d’effondrement systémique si rien n’est fait pour juguler les crises environnementales de l’anthropocène, il convient d’encourager et de fédérer toutes les initiatives citoyennes:

https://www.monepi.fr/

http://www.le-mes.org/Le-MES-a-participe-a-l-universite-d-ete-2018-du-Collectif-des-Associations.html

http://www.ess-et-societe.net/

https://reporterre.net/Des-centrales-electriques-aux-mains-des-habitants-et-ca-marche

Les initiatives locales peuvent fournir le socle d’un système à généraliser.

Si tous les êtres humains de bonne volonté se prenaient par la main, l’avenir serait bien moins glauque.

| 1 commentaire

Béatitude consumériste ou prise de conscience?

Il y a les inerties:

https://reporterre.net/Pourquoi-le-drame-ecologique-mobilise-t-il-si-peu

Il y a celles et ceux qui ne se résignent pas, qui constatent et résistent:

https://www.monbiot.com/2018/08/24/my-way-or-the-highway/

Le constat très inquiétant doit pousser à l’action et non pas au recroquevillement, en particulier chauvin.

Première étape: casser la machine infernale du libéral-totalitarisme et passer par exemple au Triptyque Économique, qui s’inscrit à la fois dans le constat et dans les propositions positives et constructives.

Parcourez le site, testez les liens et mettez tout cela en perspective!

| Laisser un commentaire

« La chute de Rome » « Fin d’une civilisation »

Tel est le titre d’un ouvrage à lire.
Bryan Ward-Perkins y décrit l’agonie de l’empire romain.

p. 231 de l’édition parue dans la collection Champs histoire,chez Flammarion, il fait le parallélisme avec l’effondrement possible de notre « civilisation » devenue ultra-vulnérable.

Plus loin, il décrit ce qui s’est passé dans l’ex-URSS après son effondrement.

https://editions.flammarion.com/Catalogue/champs-histoire/la-chute-de-rome

Les menaces sur la biosphère liées à l’anthropocène peuvent se révéler bien pires.

L’humanité pourra-t-elle réagir avant que l’effondrement ne fasse des ravages ou les lobbies productivistes mèneront-ils nos sociétés vers l’effondrement momentané ou durable?

Le Brexit et le national-féodalisme sont-ils les premiers signes annonciateurs?

| 1 commentaire